Kimono de judo : comment choisir un judogi ?

aikido boys are fighting for the competition

Votre enfant désire pratiquer le judo et cherche un kimono ? Ou bien vous-même souhaitez choisir votre tenue de judo adulte ? Voici ce qu’il faut savoir sur le judogi pour acheter la tenue d’entraînement qu’il vous faut.

Définition d’un judogi

La tenue complète d’un judoka s’appelle un judogi. Le terme « kimono » est souvent mal employé sur le sujet, car il désigne en fait un vêtement traditionnel japonais et non un ensemble d’entraînement au judo.

Pour pratiquer les arts martiaux, la tenue adaptée s’appelle donc officiellement un « judogi ». Le judogi se compose d’une veste (nommée uwagi), d’un pantalon (zuon) et d’une ceinture (obi). Il est toutefois couramment toléré d’employer le terme « kimono » pour désigner la tenue de judo.

La « veste de kimono » comporte des manches, des revers le long des pans et derrière le cou, ainsi qu’une jupe qui est le nom donné au bas de la veste (sous la ceinture de kimono).

Comment choisir sa tenue de judo ?

Choisir correctement un judogi dépend de plusieurs critères : le niveau du judoka, sa taille (notamment pour un enfant) et le grammage du tissu.

Le judogi en compétition

Pour les débutants qui ne le savent pas encore et se demandent pourquoi il existe des kimonos bleus : il s’agit, en fait, de différencier de loin les deux judokas lors de compétitions nationales ou internationales. Ce type de judogi concerne donc des sportifs d’un certain niveau. L’autre couleur de kimono reste évidemment le blanc, symbole de pureté et d’imperceptibilité de la classe sociale du judoka.

Choisir un judogi à sa taille

Ce qu’il faut absolument savoir, c’est que votre tenue de judo va rétrécir de plusieurs centimètres dès le premier lavage. Il est donc conseillé de choisir une taille au-dessus de votre taille habituelle. Il existe par ailleurs des normes à respecter en nombre de centimètres pour la longueur des manches, celle des pans de votre veste, celle des deux bouts de votre ceinture une fois qu’elle est nouée… N’hésitez pas à demander conseil, bien sûr, à votre dojo : il vous donnera toutes les indications concernant les tailles et les normes d’une tenue réglementée.

Le tissu et le grammage de la tenue de judo

Du côté des matières pouvant composer un judogi, vous trouvez soit du 100% coton soit du polycoton. Ce dernier ne rétrécit quasiment pas au lavage et il est résistant : il est donc bien adapté aux judokas pratiquant des exercices soutenus car leur kimono ne doit pas se déformer et il doit résister à la torsion.

Un kimono en toile simple, à un petit prix, peut suffire pour des enfants qui débutent au judo. Par la suite, vous choisirez un judogi en coton mélangé dont le grammage est en « grain de riz », une forme de tissage qui assure une très bonne résistance au kimono. Un grammage léger convient aux débutants et pour certains entraînements (le judogi est plus souple), mais un grammage lourd sera obligatoire pour les compétitions étant donné les exigences techniques attendues sur un judogi.

Bon à savoir : un judogi est unisexe ; il convient donc aussi bien à un homme qu’à une femme.

N’hésitez pas, à nouveau, à demander conseil à votre dojo, qui saura vous donner toutes les indications utiles, notamment en ce qui concerne la résistance des coutures du vêtement en coton ou polycoton, y compris sur le pantalon de judo. Certains judogis sont homologués afin de permettre aux judokas concernés de pouvoir participer aux compétitions : leur judogi doit évidemment résister aux plus fortes tractions d’une pratique intensive de haut niveau.

Les points à retenir pour choisir sa tenue de judo

Avant d’acheter votre judogi, vous avez donc compris qu’il faut prendre plusieurs critères en considération :

  • Le niveau de pratique et l’âge du judoka
  • La taille du vêtement et le fait qu’il va certainement rétrécir au premier lavage
  • Le grammage et la matière qui composent les vestes des kimonos
  • La résistance des coutures et la qualité générale du judogi.

Le kimono reste un terme désignant un vêtement traditionnel japonais ou bien un vêtement féminin à la mode (le kimono en soie, par exemple).  Le judogi est donc bien le terme adapté à la pratique du sport de combat complet qu’est le judo.

 

Avatar

Rédigé par Martin Gerbier

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *