Comment affiner sa silhouette grâce à la course à pied ?

Que l’on soit coureur habitué ou occasionnel, vouloir perdre du poids grâce à la course à pied peut vite se transformer en parcours du combattant si on ne s’y prend pas de la bonne façon. S’il va de soi qu’on a besoin de manger pour avoir suffisamment d’énergie pour courir, la qualité, et surtout la quantité de notre alimentation peut tout de suite faire la différence entre la prise ou la perte de poids, et le maintien de sa performance. Si on ne se montre pas assez vigilant, la perte de poids pourrait entraîner un amoindrissement de la performance. 

Comment se mettre à la course à pied sans risquer de se décourager ?

Quand on débute une nouvelle activité, l’excitation fait qu’on se lance parfois dans l’action sans prévoir de plan et sans anticiper les différentes étapes de ce changement. Pourtant, prendre le temps de réfléchir à quelques points vous permettra d’échapper à la perte de votre motivation.

Fixez-vous un objectif avant de commencer

En ayant un poids, ou un nombre de kilos, en tête, vous saurez pourquoi vous sortez courir alors qu’il pleut, pourquoi vous renoncez à mangez ce deuxième cookie, ou pourquoi vous vous apprêtez à lacer vos chaussures de ruinant alors que vous rentrez tout juste du travail. Cette méthode entretiendra votre motivation bien plus longtemps que la simple mesure de vos mensurations.
Assurez-vous que cet objectif est non seulement atteignable, mais qu’il ne met pas votre santé en jeu.

Augmentez la difficulté par paliers

Les meilleures performances et les pertes de poids les plus pérennes ne s’obtiennent jamais par miracle. On ne le répétera jamais assez : avec la musculation comme avec la perte de poids, le facteur temps joue en votre faveur. Si votre impatience est compréhensible, gardez en tête que votre corps a besoin de s’adapter aux changements que vous lui demandez. Votre que vous lui imposez.
Ainsi, vous préférerez une augmentation progressive de la difficulté à un brusque changement de routine d’entraînement. Vous éviterez ainsi les blessures intempestives et les découragements. La course est l’activité cardio qui présente le plus de risques pour le corps, en raison de son intensité. Et les personnes cherchant à perdre du poids sont les plus susceptibles de se blesser.

Les experts délivrent 3 conseils aux personnes en surpoids désirant se mettre à la course à pied :

1 : Rien ne sert de courir : commencez plutôt par la marche

La marche stresse bien moins les os, les muscles et les articulations que la course. En même temps, elle les stimule suffisamment pour les rendre plus résistantes et préparer votre corps à la course.
Selon votre état de santé, vous pouvez soit commencer par des marches, soit alterner des courtes périodes de marche et de course. Vous serez prêt.e à passer au level supérieur lorsque vous pourrez courir 20 mn d’une seule traite.

2 : Courez un jour sur deux

Pour les personnes qui commencent une activité sportive, il est nécessaire d’accorder aux os, aux muscles et aux articulations un temps de repos suffisant afin de ne pas les sur-solliciter. Si vous souhaitez tout de même pratiquer une activité physique entre deux courses, optez pour des sports qui ne stressent pas votre corps, comme le vélo ou le fitness sans impact (vous trouverez facilement des exercices sur Youtube).

3 : La règle des 10%

Une croyance erronée pourrait vous amener à penser que vous perdrez plus facilement vos poignées d’amour (que vous détestez) si vous courez 10 km ce samedi après-midi au lieu de vos 6 habituels. Ça paraît tellement logique qu’on se demande bien pourquoi je prends la peine de vous mettre en garde contre cette pratique !
En augmentant trop rapidement la difficulté de votre entraînement, vous augmentez aussi le risque de vous faire mal, et empêchez votre corps de s’habituer à vos nouvelles habitudes.
Pour intensifier vos séances à un rythme acceptable, n’allonge jamais votre temps ou votre distance de plus de 10%.

En suivant les quelques conseils de cet article, non seulement vous prendrez plaisir à pratiquer la course en pied, mais en plus vous obtiendrez des résultats encourageants sans mettre votre organisme en difficulté. Et ce sont là les ingrédients d’une pratique régulière !

Donnez une note à cette page

Publier un commentaire