Comment pratiquer un entraînement HIIT sans coach

Le HIIT, ou High Intensity Interval Training, est une forme d’entraînement intensif qui permet de perdre un maximum de calories. Comment une séance se déroule-t-elle ? Comment s’y frotter sans coach ? Cet article se propose de vous guider et de vous faire découvrir une pratique qui pourrait bien vous rendre accro ou sport !

Une méthode intensive mais accessible à tous

Si le HIIT repose sur le rythme et l’intensité, tous.tes les sportifs.ives, même ceux / celles du dimanche peuvent mettre à l’épreuve leur endurance et leur détermination. Chaque exercice se décline sous plusieurs formes : débutant.e, avancé.e et expert.e. La bonne pratique consiste à trouver son niveau, puis à augmenter la difficulté. Faire un HIIT, c’est sortir de sa zone de confort et trouver en soi la volonté de surmonter la fatigue et la douleur.

Comment fonctionne une séance de HIIT ?

Une session dure en moyenne 15 à 20 mn. Si cela vous semble trop court pour apporter des résultats, n’oubliez pas que dans « HIIT », il y a « intensity » ! Le but d’une séance, c’est de finir sur les rotules !
L’entraînement repose sur le mode du fractionné. Ce qui signifie que vous alternez entre période d’effort et de repos. En course à pied, on estime que pour que le fractionné soit efficace, la période d’effort doit être deux fois plus longue que celle de repos. Pour un HIIT, vous trouverez souvent le même ratio. Car pour qu’un effort physique provoque la perte de graisse, il doit être intense. En sollicitant vos muscles très fortement, puis en les laissant reposer, avant de les re-solliciter sans qu’ils aient eu le temps de récupérer complètement, vous obligez votre organisme à piocher son énergie dans vos poignées d’amour. Et il n’y a pas que votre silhouette qui vous remerciera : votre cœur a besoin de battre la chamade pour durer plus longtemps !

2 conseils pour s’entraîner seul et obtenir des résultats

Sur Youtube, vous trouverez de nombreuses vidéos proposant des entraînements. Souvent, chacune d’entre elles vise un objectif – ventre plat, haut du corps, brûler un maximum de graisses, … Choisissez les démonstrations effectuées par des coachs, ou en tout cas par quelqu’un qui sait de quoi il parle. Chaque personne aura son propre style, à vous de trouver celui qui vous convient le mieux (personnellement, j’ai abandonné la coach à la voix nasillarde, qui distribuait tellement de paroles bienveillantes que ça en devenait agaçant !). En général, on vous présente plusieurs variantes de chaque exercice, pour que vous puissiez démarrer à votre niveau et progresser à votre rythme.
Bon à savoir : les youtubeurs.ses les plus engagé.e.s donnent aussi des conseils pour une meilleure alimentation. Ne faîtes pas de leurs propos paroles d’évangiles, mais piochez des idées ici et là pour vous créer de nouvelles bonnes habitudes.
Après avoir regardé – et pratiqué ! – plusieurs entraînements, vous serez en mesure de cibler vous-même les exercices que vous devez faire. Ce peut être en fonction de vos objectifs, de votre santé (douleurs aux genoux, mal de dos, …), ou encore du lieu où vous vous entraînez (que vos voisins du dessous n’aimeront peut-être pas vous entendre sauter !), … Focalisez-vous sur ce qui est essentiel pour vous, et vous permet de prendre du plaisir !

Comme toute pratique sportive, le HIIT demande un peu de patience avant de montrer ses effets. Soyez régulier.ère, assidu.e et à l’écoute de votre corps, et bientôt, vous ressentirez le manque quand vous raterez une séance !

Donnez une note à cette page

Publier un commentaire