Vous avez probablement déjà suivi à la télé des publicités dans lesquelles on vous présente des gadgets à installer sur des appareils envoyant de petites impulsions électriques à vos muscles pour soi-disant stimuler leur croissance, les tonifier et même pour perdre de la graisse. Le tout pendant que vous êtes confortablement installé dans un canapé tout en sirotant un cocktail ou en suivant votre programme préféré à la télé. Alors mythe ou réalité ? Est-il vraiment possible de faire tout cela sans avoir à fournir le moindre effort physique ? C’est ce que nous allons découvrir dans les lignes qui suivent.

À quoi sert un électrostimulateur ?

En physiothérapie, les électrostimulateurs sont principalement utilisés à deux fins.

La première, c’est d’aider les gens à renforcer les zones blessées et non brûler des graisses ou tonifier les muscles sans effort. Pour renforcer un muscle faible, la clé est de l’exercer activement.

Les électrostimulateurs sont également utilisés pour aider à soulager la douleur et les spasmes musculaires. Les physiothérapeutes les utilisent par exemple sur les muscles du dos pour aider à réduire la tension musculaire. En envoyant par exemple des impulsions à intervalles réguliers de 10 secondes, ils peuvent provoquer des séries de contractions et de relaxations. Ces contractions et cette relaxation répétées des muscles indiquent au cerveau de détendre les muscles et de réduire ainsi la tension à ce niveau-là. Dans ce registre, les électrostimulateurs sont souvent utilisés en combinaison avec de la chaleur qui a un grand effet relaxant. L’électrostimulateur est spécialisé comme étant un stimulateur nerveux électrique transcutané. En plus de détendre un muscle, un électrostimulateur peut également permettre de réduire la douleur musculaire. Il envoie des signaux électriques à travers les nerfs vers le cerveau pour stimuler la libération d’endorphines et ainsi, bloquer les signaux de douleur. Les endorphines sont des antalgiques naturellement produits par le corps et qui sont cinquante fois plus puissants que la morphine.

Plus un mythe qu’une réalité

D’entrée de jeu et sans langue de bois, on peut dire que les affirmations du style “musclez vos abdos sans aucun effort uniquement avec cet appareil” relèvent plus de la publicité mensongère que de faits scientifiques prouvés par des résultats. Certes, les ceintures abdominales d’électrostimulation stimuleront avec efficacité vos abdos. Les impulsions électriques vous donneront quelques sensations de picotement plus ou moins agréables et vous sentirez vos muscles se contracter, mais rien de plus. L’électrostimulateur envoie des signaux électriques aux muscles connectés qui, en réponse, se contractent et se détendent suivant la fréquence et l’amplitude des signaux. Une observation similaire peut par exemple être faite sur une grenouille morte qu’on aurait rattachée à un électrostimulateur sans pour autant que cela ne produise un effet durable. Même avec des sessions de plusieurs heures, se reposer uniquement sur ces appareils ne fera pas de vous une personne plus musclée et encore moins une personne plus mince.

L’électrostimulateur est-il donc inefficace pour se muscler ou maigrir ?

Eh bien, la réponse est non. Il n’est certes pas possible de faire tout ça en se servant uniquement de ces appareils. Mais leur contribution peut apporter un réel avantage. À tel point que les électrostimulateurs s’invitent de plus en plus dans les salles de gym et programmes d’entraînement sportif.

Imaginez un instant pouvoir bénéficier de tous les avantages d’un entraînement en musculation à la gym (se muscler, brûler de la graisse et tonifier son corps) sans avoir à y consacrer de longues heures. À la place, juste une vingtaine de minutes de sport en étant connecté à quelques câbles et le tour est joué. Trop beau pour être vrai n’est-ce pas ? Et c’est pourtant une réalité ; du moins selon les experts chez Xbody France une chaîne de salle de gym à la pointe de la technologie intégrant justement l’électrostimulation à l’entraînement musculaire. Ce type d’entraînement implique les mêmes activités que de nombreux autres entraînements ordinaires. La différence réside toutefois dans l’ajout d’une stimulation électrique pour solliciter plus de fibres musculaires pendant l’effort. Cela permet en théorie d’optimiser l’efficacité de l’effort fourni et donc les résultats obtenus.

Conclusion

L’électrostimulateur doit être synchronisé avec le mouvement actif pour être efficace. Les physiothérapeutes ont largement utilisé ce principe depuis les années 40 et les Russes l’ont utilisé dans les années 70 avec la musculation de certains athlètes. Par exemple, un poids serait placé sur la cheville et les coussinets stimulateurs seraient placés à l’avant de la cuisse (muscle quadriceps). La personne redresse ensuite son genou en contractant ses muscles tandis que le stimulateur travaille sur le muscle quadriceps, ce qui fait également travailler le muscle.

En conclusion, les électrostimulateurs ont une utilité certaine. Mais tout réside dans la façon dont ils sont utilisés. Ces appareils n’ont donc rien à voir avec la solution facile pour perdre de la graisse. Et au risque de paraître mauvaise langue, il n’en existe pas vraiment à l’heure actuelle.

 

Publier un commentaire