5.0
01

Autrefois, pratiquer une activité sportive était fortement contre-indiqué en cas de problème de santé. Aujourd’hui, c’est tout le contraire : atteint de diabète, cancer, SEP, … l’exercice physique est vivement recommandé et permet une amélioration de l’état général.Alors imaginez si vous êtes “en bonne santé”…

Les bienfaits d’une pratique sportive régulière

Il n’est pas question ici d’une pratique intensive qui pourrait, si nous ne sommes pas préparés pour, avoir des effets néfastes.Il s’agit là de faire du sport à une cadence adaptée à ses capacités.2 à 3 fois par semaine semble une bonne moyenne. Tout exercice est bon à prendre qu’il dure 20 minutes ou plus.Ce qui est essentiel à retenir, c’est la régularité afin de récolter des résultats bénéfiques sur sa santé.Par exemple, ne courez pas 1h30 toutes les 3 semaines, mais plutôt 30 minutes (en une seule fois) toutes les semaines. Deux sessions valent mieux qu’une, mais une c’est mieux que rien du tout. La régularité et la persévérance sont des qualités à développer. Un corps humain est comme une machine. Si on l’entraîne, il fonctionne mieux.Et n’allez pas jusqu’à la rupture pour bien faire. Sachez vous économiser. Surtout, apprenez à écouter votre corps. En faire trop n’est pas bon pour votre organisme. C’est même contre productif.

Au niveau du cœur

Même légère, la pratique d’une activité physique montre des bienfaits, comme : l’amélioration de la fluidité du sang (et donc la diminution du risque de formation de caillots),la diminution des besoins en oxygène du coeur pendant l’effort physique,la baisse de la fréquence cardiaque, au repos comme à l’effort, donc une sollicitation du coeur moins importante.Il est recommandé d’être actif 4 à 7 jours par semaine, à raison de 30 minutes d’activité, sans interruption, par jour.Débutez par une marche de 15 à 30 minute par semaine pour y aller tout en douceur 🙂 La marche, la natation, le vélo et la course à pied sont principalement conseillés, mais ce ne sont pas les seuls sports qui existent. Choisissez celui qui vous donne du plaisir 🙂

Au niveau respiratoire

La vocation des poumons est d’apporter de l’oxygène à l’organisme afin de fournir de l’énergie et d’éliminer le dioxyde de carbone, déchet produit lors de la production d’énergie.Lors d’un exercice, les muscles sont sollicités et ont davantage besoin d’oxygène. Parallèlement, du dioxyde de carbone est produit en plus grande quantité.C’est pour cette raison, que lors d’un exercice, votre respiration augmente, pour répondre au besoin supplémentaire de votre corps. Pour information, vous passez de 15 respirations par minute, soit l’équivalent de 12 litres d’air, à 40-60 respirations par minute, soit environ 100 litres d’air.S’entraîner régulièrement permet d’améliorer force et fonctionnement de vos muscles afin qu’ils soient plus performants. Ainsi, ils seront moins gourmands en oxygène et, par voie de conséquence, produiront moins de dioxyde de carbone. Vous aurez donc besoin d’une quantité inférieure d’air pendant l’exercice..

Pour le moral

Une pratique sportive régulière fait du bien au moral. Mais comment ça marche réellement?Faire du sport améliore :l’ humeur,la concentration,le sommeil,la confiance en soi.Cela permet aussi :de garder la ligne, de réduire stress et dépression.En somme, l’activité physique est un antidépresseur naturel. Ceci est due à une hormone, l’endorphine, sécrétée pendant l’effort. Véritable hormone “du bonheur”, elle permet de soulager le stress et d’accroître le plaisir.Pratiquez une activité régulière. Il va y avoir du changement : vous allez aller naturellement vers une alimentation plus saine, votre appétit va se réguler, moins (voire plus) de grignotage, vous perdrez quelques kilos ce qui va se faire ressentir également par plus de succès, et donc, par voie de conséquence, par une meilleure estime de soi.

Quelles pathologies sont concernées?

Les pathologies concernées, c’est-à-dire améliorées par la pratique d’une activité physique, sont nombreuses : asthme, diabète, cancer, SEP, insuffisance cardiaque stable, maladie d’alzheimer (pour réduire ses risques d’apparition),…Simplement, il faut adapter l’exercice à sa pathologie afin de ne pas être brutal, et ainsi aggraver au lieu d’améliorer.Un asthmatique, par exemple, ne va pas courir à plein régime sans préparation, surtout s’il n’a jamais véritablement couru de sa vie. Il faut y aller par étape, progressivement, selon ses capacités.Il n’est pas interdit, pour une personne atteinte de SEP, qui rencontre une fatigabilité à la marche, de courir, ou de faire une randonnée. Il faudra seulement qu’elle adapte selon ses possibilités.Il faut penser progression et sur le long terme.

Comment procéder?

Pour les débutants, qui n’ont jamais été véritablement sportifs, commencez par une séance par semaine d’une activité qui vous sera agréable, afin de perdurer dans le temps, comme une balade à vélo en famille ou avec des ami(e)s. Cela peut même devenir plaisant.Et augmentez progressivement la fréquence de vos entraînements au vue de vos possibilités physiques, mais aussi de votre emploi du temps. Pensez à vous reposer. Vous n’êtes pas des sur-hommes ou femmes :)Pratiquez autant d’activités qui vous feront plaisir, mais en restant raisonnable. Il n’est pas question ici d’entraînement pour un sportif de haut niveau, ou une personne qui tend à l’être.Sachez que 2 à 3 séance de sport par semaine est recommandé et bénéfique pour la santé et votre état général 🙂

Exemples de sports d’endurance bénéfiques pour la santé

Certains sports ne seront pas énumérés ici. Non pas qu’ils soient nocifs, mais non assimilés à un sport d’endurance pour un débutant.

La course à pied

course à piedLa course à pied est une activité physique facile à mettre en place pour son côté économique et sa durée.Une personne qui veut se mette à la course à pied n’a besoin que d’une tenue spécifique (jogging, legging, ou short) et d’une bonne paire de baskets. Également, un créneau de 30 minute suffit.Par contre, prenez garde. Il faut commencer doucement et y aller crescendo, bien s’hydrater, ne pas courir en plein soleil. Il est même conseillé de pratiquer cette activité à plusieurs pour ne prendre aucun risque (malaise, …).Commencez par courir 15 minutes, et progressivement, en fonction de votre niveau, augmentez la durée.Pratiqué régulièrement, vous verrez rapidement des progrès et y prendrez de plus en plus de plaisir.A vos baskets 🙂

Le vélo

Cette activité peut également se pratiquer seul ou à plusieurs, en simple balade, ou de manière plus poussée. Également, le nombre de personnes, qui choisissent le vélo comme moyen de locomotion pour se rendre au travail ou se déplacer en général, ne cesse d’augmenter.Un conseil : bougez le plus possible. Choisissez le vélo si vous le pouvez, même si c’est pour un petit trajet. Toute activité physique est bonne à prendre.Se balader en ville, à la campagne, dans la garrigue, faites votre choix. A cela, il faudra le vélo adéquat (vélo de course, VTT, VTC, vélo elliptique, et même le vélo électrique pourquoi pas, …).Une idée sympa : prendre son smartphone, des écouteurs, une bouteille d’eau et peut-être de quoi grignoter, mettre tout dans un sac à dos et partir au son de sa musique, prendre l’air et s’aérer l’esprit.Et pour les amoureux du vélo, multipliez les zones d’activité : route, chemin de terre, randonnée, bord de mer, campagne, … et plus rien ne vous arrêtera 🙂

La natation

Très économique, ce sport permet un bienfait à l’ensemble du corps : poumons, cœur, jambes, ventre, bras, épaules, …Ce dont vous avez besoin ? Un maillot, un bonnet et des lunettes, et hop c’est parti :)Il n’est pas nécessaire de connaître toutes les nages. Mais si vous aimez nager régulièrement, vous serez vite lassé de la brasse et lui préfèrerez le crawl (plus rapide et plus agréable sur la durée).Par contre, pour cette activité, pas la peine d’y aller à plusieurs au risque de rester sur le bord de la piscine à discuter.Allez-y à deux au départ si vous avez besoin de motivation. Et jetez-vous à l’eau rapidement.

Le yoga

yogaCette activité, très à la mode ces dernières années, a conquis le coeur de millions de personnes, même les plus réfractaires.Attention, il existe plusieurs pratiques de yoga. Mais pour faire simple, le yoga consiste en l’enchaînement de postures, en alliant des exercices de respiration pour un bien-être physique et mental.Parlons de quelques types de yoga. Il y a, par exemple, :les yogas dynamiques, comme l’ashtanga et le vinyasa. Ils consistent en l’enchaînement de postures de manière assez dynamique en vue d’assouplir et renforcer le corps.le yoga iyengar où chaque posture est étudiée en détail pour un alignement du corps.le hatha yoga qui est un yoga plus doux, idéal pour des personnes plus âgées.Il est essentiel de choisir le type de yoga qui sera le plus adapté à sa condition physique.Pour pouvoir profiter des bienfaits d’un yoga dynamique, il faut être en bonnes conditions, alors que pour une personne plutôt sédentaire, et/ou qui a des problèmes de dos, par exemple, il faudra se tourner vers un yoga plus adapté comme le yoga iyengar où on prend le temps de réaliser une posture, ou le hatha yoga pour ne prendre aucun risque.Car le but du yoga, comme tout autre sport, est de prendre du plaisir et se faire du bien :)Commencez à raison d’une séance hebdomadaire si le coeur vous en dit et votre corps vous dira merci 🙂

Le paddle

Pratique moins économique si l’on veut avoir son propre équipement.Mais déjà pour commencer, louer un paddle reste abordable, bénéfique pour le corps, et un moment de partage et de rigolades à plusieurs. Attention les courbatures pour les débutants.Pour une première pratique, il vous sera conseillé un paddle gonflable, plus facile à diriger et moins “douloureux” si vous venez à tomber dessus (et oui cela va certainement vous arriver 🙂 ).La pratique du paddle va permettre de développer votre équilibre, mais aussi renforcer vos jambes, vos bras, votre ceinture abdominale, votre posture en somme.Le SUP (Stand Up Paddle) est un sport de glisse très complet qui fait travailler votre proprioception.Au début, vous vous focaliserez sur le fait de tenir en équilibre sur la planche. Et si vous poursuivez votre pratique, cela deviendra un réflexe. Haut du corps, mais aussi bas du corps et abdos renforcés :)Le fait de pagayer droit, en restant en équilibre sur la planche, fait travailler votre gainage pour un ventre et des dorsaux raffermis et une silhouette tonifiée :)Alors, enfilez votre plus beau sourire et allez-vous balader seul, ou à plusieurs (c’est mieux) sur les flots!Pratiquer un sport d’endurance régulièrement amène de réels bienfaits sur le long terme. Course, vélo, natation, yoga, paddle,…quelle activité est faites pour vous?

Publier un commentaire