Quels sports pratiquer en famille?

La pratique d’une activité sportive en famille est une bonne option pour resserrer les liens  tout en alliant santé et bien-être. Prendre soin de ses proches et de soi-même en y mêlant le plaisir, quoi demander de plus ?

La pratique d’une activité sportive, quels en sont les bienfaits?

Bouger, faire du sport, quelque soit l’activité, cela a de réels bienfaits autant sur la personne âgée, que sur le jeune adulte, ou encore un enfant. Il ne reste plus qu’à choisir l’activité à pratiquer et c’est parti pour des moments de partage !

Les bienfaits pour l’enfant

Apprendre à son enfant à bouger se fait dès le plus jeune âge. Cela permet de :renforcer la solidité des os,améliorer la souplesse,renforcer ses capacités cardiaques et pulmonaires.En somme, pratiquer une activité sportive dès le plus jeune âge est une condition sinequanone pour maintenir une personne en bonne santé.En effet, un individu au passé de sportif lorsqu’il était enfant a plus de chance de conserver un mode de vie actif et sain sur le long terme.

Un rôle psychomoteur

Faire du sport aide au développement psychomoteur de l’enfant. Cela permet :un bon développement moteur (habileté,…), acquérir de bons repères dans l’espace,la coordination de ses gestes,un bon équilibre,de l’endurance,et la vitesse.

Un épanouissement personnel

Bouger est synonyme de bien-être, même si cela peut paraître difficile à croire pour certains.L’activité physique procure un réel bien-être physique, mais aussi un sentiment de satisfaction.SI le sport est pratiqué dès le plus jeune âge, cela devient une habitude, ce qui est excellent sur le long terme.L’enfant prend ainsi confiance en lui, se sent heureux et épanoui. Faire du sport est un rendez-vous avec soi-même, apprendre à découvrir son corps et l’aimer.

Interaction et partage

Faire du sport est une manière très intéressante de socialiser un enfant. Grâce à la pratique d’une activité, il découvrira d’autres enfants de son âge, intéragira avec eux, partagera des moments forts, ce qui développera son esprit d’équipe et le côté fairplay, le respect de l’autre.La notion de plaisir est très importante, d’où l’intérêt de laisser le choix à l’enfant de l’activité qu’il pratiquera.

Les bienfaits pour la famille

A l’heure actuelle, nous passons davantage de temps sur l’ordinateur, la télévision, ou encore une tablette.Les semaines, les journées sont épuisantes, et pouvoir souffler se révèle nécessaire.Alors, oui il n’est pas interdit de se détendre ainsi, mais il est intéressant, pour son bien-être et celui de ses proches, d’aller prendre l’air et se dégourdir un peu les jambes.Pourquoi?Déjà, cela fera du bien à votre corps, souvent soumis à une vie plutôt sédentaire.Ensuite, cela sera un moment de partage en famille. Il est important de vivre des instants ensemble. Ils resteront gravés et ressereront les liens familiaux.Bien sûr, des moments on peut en partager au travers d’activités non sportives, comme faire un gâteau, jouer à un jeu de société. Ce sont de bonnes idées. Mais y ajouter une pratique sportive, comme une balade à vélo, une heure à sauter dans la piscine, sont des instants réels d’adhésion et de bien-être.Se dépenser fera du bien à votre coeur, vos poumons, vos muscles, votre moral, et même à votre confiance en vous.

A partir de quel âge, un enfant peut-il pratiquer une activité physique?

Faire du sport, c’est la découverte de sensations, de lieux, de rencontres avec soi, mais aussi avec les autres.Le sport et l’enfant, soyons plus précis.

De 1 à 3 ans

Il faut penser au développement de l’enfant. La coordination, l’équilibre ne sont pas atteints avant l’âge de 5-6 ans, selon les enfants. Également, leur corps est encore fragile.Une pratique ludique est conseillée.Aller au parc, faire de la trottinette, du vélo, aller à la piscine, jouer à s’envoyer un ballon, la babygym sont des activités intéressantes.Cela est fonction de l’enfant. Plus il est jeune, plus sa capacité de concentration est réduite. On ne peut pas demander à un enfant de faire du vélo trop longtemps, par exemple. Au risque de le fatiguer et donc de l’énerver (pleurs …).Jusqu’aux 6 ans de l‘enfant, le choix d’une activité ludique est primordiale. Il est question de sensibiliser l’enfant au sport.

De 3 à 6 ans : l’éveil

Athlétisme, judo, natation,…certains sports semblent ne pas être adaptés aux jeunes enfants.Cependant, certaines disciplines ont su répondre aux besoins des touts-petits.On connaît les bébés nageurs, pratique du bébé âgé de 4 à 36 mois dans une piscine chauffée à 30°C avec un parent, pour le détendre, passer un moment privilégié avec sa maman ou son papa et le familiariser au milieu aquatique.Apprendre à nager se fait à partir de 6 ans. Quelle activité existe pour l’enfant de 3 à 6 ans?Dès 3 ans, les piscines municipales proposent des jardins aquatiques. Toboggan, tapis, parcours d’activité dans l’eau sont proposés pour permettre à l’enfant de se dépenser, et continuer à se familiariser avec l’eau. Cela facilite le passage à l’étape suivante : apprendre à nager.La natation n’est pas le seul sport qui propose des activités adaptées pour les enfants de 3 à 6 ans. C‘est le cas aussi du judo, de l’athlétisme, de la gym… Il faudra vous renseigner directement  auprès de votre ville.

A partir de 6 ans

A présent, l’enfant est plus discipliné. Les notions de coordination, d’équilibre, mais aussi de force sont acquises.Il peut pratiquer et découvrir différents sports comme la natation, le football, le judo,…Il est possible qu’il faille en tester plusieurs pour que l’enfant sache quel sport lui convient le mieux.Et cela pourra changer plus tard.

De 8 ans à 12 ans

C’est à partir de cet âge qu’un enfant pourra envisager de se perfectionner dans un sport, pour en faire, s’il le souhaite, et qu’il en a les capacités, en compétition.Des rdv réguliers chez le médecin, ostéopathe, kiné seront certainement nécessaires.

Quelles activités pratiquer ensemble?

Pour faire simple, il est question d’une pratique régulière en famille pour le plaisir. Il n’est pas question ici de compétition ou d’entraînements accrus.Le vélo, la randonnée, la piscine, l’escalade, le patin à glace,…sont des activités possibles à pratiquer ensemble. Tout dépend de vos goûts et possibilités.

Faire du vélo à plusieurs

Pas la peine d’aller loin. Pensez simplement à ne rien oublier (gourde, de quoi grignoter, casque, casquette s’il y a du soleil, pompe, et smartphone par sécurité).Fixez-vous un parcours, mais au final suivez vos envies et possibilités du moment. Gardez à l’esprit qu’il y a le retour aussi à faire. N’allez pas vous mettre dans une situation délicate, surtout si vous avez un enfant jeune, et qu’il s’agit là de sa première sortie.Qu’il y ait un enjeu peut l’aider. “On va jusqu’au parc, puis on revient.” Ce qui lui permettra de faire une pause. N’hésitez pas à en faire plusieurs si nécessaire.Le but est le plaisir, et non le chrono.Et si tout se passe bien, votre enfant vous en redemandera 🙂

Aller à la piscine en famille

Bouger dans l’eau, découvrir de nouvelles sensations (motricité de son corps dans l’eau,…), se dépenser et s’amuser, voilà ce que promet la piscine en famille.Prenez le temps avec les plus petts. Il est possible que cela ne se passe pas comme vous le voulez les premières fois. Sauter, bouger, sortir de l’eau, rentrer dans l’eau sont des activités qui demandent beaucoup d’énergie, au risque de fatiguer les plus jeunes. Pensez à bien les hydrater, et n’oubliez pas la petite collation qui leur redonnera le sourire 🙂

Allez-y doucement et tout devrait bien se passer. Moments de partage assurés!

Et la randonnée?

Un enfant est bien plus résistant que l’on veut bien le croire. Ne lui en imposez pas trop non plus. C’est comme pour les plus grands, il faut y aller progressivement, et sûrement.Mettre un enjeu est une bonne idée, comme une chasse au trésor. Cela motivera les plus petits à sortir, même par temps maussade.

Les jeux de ballon

Bien qu’en général, on pense davantage aux garçons, les filles peuvent y jouer et y prendre plaisir également.Cela va du simple jeu au véritable sport : ballon prisonnier, échange de tirs, football, volleyball, basketball, rugby… Les sports collectifs sont intéressants pour travailler l’esprit d’équipe, le partage, les stratégies, cerner les avantages des uns et des autres,…Préférez pelouse, herbe ou sable pour y jouer. Evitez les surfaces bétonnées pour leur fort taux de blessures.

N’oublions pas aussi

L’escalade, la course, le patinage, le ski, les cours organisés (parent-enfant par exemple) sont autant de possibilités qu’il vous reste à découvrir ensemble 🙂 Et le mini-golf, vous y avez pensés?Que dit le dicton ? Ah oui : après l’effort, le réconfort.Pourquoi ne pas rentrer ensuite faire sauter les crêpes ou faire un gâteau tous ensemble pour perdurer ce moment convivial?

Quels sports pratiquer en famille?
5 (100%) 1 vote[s]

Publier un commentaire