Le vélo électrique, ou VAE, a le vent en poupe ! Toutefois, face au large choix de modèles disponibles sur le marché, il peut être difficile de s’y retrouver et de prendre la bonne décision lorsque l’on souhaite investir dans ce type de deux roues. Le composant principal à prendre en compte dans un vélo électrique est sa batterie : puissance, autonomie, technologie sont autant de critères déterminants pour la performance et la durabilité du vélo. Il existe plusieurs types de vélos électriques, et les batteries de 36 volts et de 48 volts sont les plus répandues. Quelles sont les différences entre ces batteries, et laquelle choisir ? Pour mieux comprendre, lisez ce qui suit.

Caractéristiques d’une batterie de vélo électrique

La batterie d’un vélo électrique se définie par sa puissance (en Watts), son voltage et sa capacité (exprimée en Ah) qui déterminent la capacité de stockage d’énergie, exprimée en Watt heure (Wh). Toutes ces caractéristiques impactent directement l’autonomie du vélo, et d’un point de vue légal, la puissance d’un vélo électrique ne doit pas excéder 250 W.

Le voltage peut être de 24, 36 ou 48 Volts : il s’agit de la tension nominale ou plus simplement de la quantité d’électricité fournie par la batterie. Plus le voltage est élevé, et plus le vélo sera puissant et performant, notamment pour gravir des pentes !

La technologie de la batterie joue également un rôle sur son autonomie et sa durée de vie. Aujourd’hui, la plupart des modèles de vélos électriques possèdent une batterie lithium-ion, plus efficace et légère. Le lithium-ion permet également d’avoir un faible taux d’autodécharge, sans effet mémoire. Vous n’aurez donc pas besoin d’attendre un cycle complet de charge ou de décharge. Les autres batteries au plomb ou au Ni-Mh sont quant à elles moins intéressantes : plus lourdes et volumineuses, elles présentent également l’inconvénient de présenter un effet mémoire et d’autodécharge.

Entretenir son vélo électrique

Comme tout dispositif électrique, un VAE nécessite un minimum d’entretien ! Si vous circulez avec un vélo électrique neuf, il est important de respecter un cycle de rodage, en veillant à respecter au moins 2 cycles complets de charge et décharge. Il est recommandé de recharger la batterie avec le chargeur d’origine, au risque d’endommager le mécanisme et la capacité de charge.

En outre, si votre vélo électrique n’est pas utilisé pendant une longue période et que vous devez le stocker, il est important de le laisser dans un endroit à l’abri de l’humidité ou de fortes chaleurs, et de respecter une température moyenne de 15 à 20 °C minimum. C’est pourquoi il est déconseillé de laisser son vélo électrique dans une cave ou un garage trop longtemps. Avant de le stocker, pensez également à recharger la batterie à au moins 50 à 70 %.

En résumé, pour prolonger la durée de vie de la batterie de votre VAE, voici quelques gestes simples à adopter :

  • Respecter une température ambiante moyenne de stockage, car le froid ou la chaleur sont néfastes pour les batteries. Les réactions chimiques de la batterie et la tension peuvent être perturbées par les températures extrêmes.
  • Idéalement, il vaut mieux retirer la batterie du vélo s’il n’est pas utilisé pendant une longue période.
  • Ne stockez pas un vélo électrique complètement déchargé, il est préférable d’avoir au moins 50 % de charge.
  • Même stocké, il est recommandé de recharger son vélo électrique tous les 2 mois en moyenne.
  • La façon la plus simple d’entretenir un vélo électrique est de l’utiliser régulièrement !

De plus, il faut savoir que le rendement et les performances d’un vélo électrique peuvent différer en fonction de plusieurs facteurs : utilisation, fréquence de pédalage, type de routes empruntées (plat, cotes, revêtement…), la pression des pneus, la fréquence d’arrêts et de redémarrage, le poids de l’utilisateur…

Alors comment faire son choix ?

D’une façon générale, un voltage plus élevé assurera une plus grande puissance et donc un moteur plus performant qui pourra tourner plus rapidement. Par rapport à une batterie de 36V, un modèle de 48 V peut faire augmenter la vitesse de 10 à 15 km/h. Cela impacte également l’autonomie, et il est donc important de choisir une batterie adaptée si vous devez effectuer de longs trajets.

Le choix d’une batterie 36 ou 48V se fera donc selon :

  • Le type de terrain : si vous avez l’habitude de pédaler sur des terrains vallonnés ou des routes avec un fort dénivelé, il est préférable d’opter pour une batterie de 48V. En ville, un voltage de 36V est suffisant.
  • L’utilisation (fréquente ou ponctuelle)
  • Le budget

Si vous devez acheter un vélo électrique, ou si vous en possédez déjà un, mais que vous souhaitez remplacer la batterie, il est donc recommandé de prendre en considération les critères cités ci-dessus. En effet, il est important d’installer une batterie adaptée à vos besoins, mais aussi aux caractéristiques du vélo lui-même. Il est possible d’acheter un vélo d’occasion, mais la qualité de la batterie est primordiale et ne doit pas être négligée ! S’il s’agit d’un premier achat, le mieux est de demander l’avis à un vendeur professionnel, qui pourra vous orienter vers les meilleures marques et les meilleures fonctionnalités correspondant à vos besoins.

 

Publier un commentaire