Vous venez de découvrir la pole dance ? Alors vous avez probablement très envie de posséder votre propre barre. Ainsi, vous pourrez vous entraîner à la maison pour progresser plus rapidement. En effet, la progression peut être très rapide dans cette discipline si l’on s’entraîne régulièrement. Si vous possédez votre matériel, vous évoluerez donc bien plus vite ! De plus, vous vous entraînerez gratuitement !

Attention, il existe plusieurs types de barres et plusieurs marques. Il ne s’agit donc pas d’un choix aisé, d’autant plus lorsque l’on découvre cette discipline passionnante. Pour vous aider à choisir une barre parfaitement adaptée à votre usage, nous avons rédigé ce guide précis et complet. Après l’avoir parcouru, les barres de pole dance n’auront plus de secrets pour vous !

les meilleures ventes de barres de pole dance sur Amazon ce moment

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Les différents types de barres de pole dance

Pour commencer, vous devez choisir entre une barre fixe, démontable ou sur plateforme.

Les barres démontables et fixes

Les barres démontables exercent une pression au niveau du sol et du plafond. Comme pour les barres de traction, c’est donc un système de pression qui maintiendra la barre fixée. Visuellement, les barres fixes sont semblables, mais elles sont fixées au sol et au plafond à l’aide de vis. La première alternative est intéressante car elle vous permettra de déplacer votre barre ou de l’installer uniquement pour votre séance d’entraînement. Vous serez libre de partir vous entraîner chez une copine ou dans votre location de vacances !

Les barres sur plateforme

Ces barres se nomment “podium” ou “stage”. En effet, elles sont montées sur un podium très lourd et très robuste. Aucune fixation au sol ou au plafond ne s’impose. Le haut de la barre n’entre pas en contact avec la plafond contrairement aux deux types de barres précédents.

Les barres podium peuvent s’installer n’importe où pourvu que vous disposiez de l’espace nécessaire pour vous entraîner dans de bonnes conditions. De plus, elles sont conçues pour supporter les figures les plus exigeantes. Attention, ces barres sont plus onéreuses et exigent une hauteur sous plafond plus importante. Il faut compter 20 cm en plus de la hauteur totale du podium. À savoir que certaines barres sur plateforme sont vendues avec deux extensions de tailles différentes pour pour vous permettre d’adapter le matériel à l’espace sous plafond disponible.

Un podium de pole dance possède une protection antidérapante qui l’empêchera de glisser. Ce dernier forme un grand cercle. Cette structure arrondie évite les blessures. La barre n’étant pas fixée au plafond, elle oscille un peu, surtout lorsqu’on se tient tout en haut de la barre. Ce phénomène vous surprendra au départ, mais vous vous y ferez rapidement.

Enfin, sachez que les barres sur plateforme peuvent être installées dehors pour une séance d’entraînement au grand air. Pensez bien à la rentrer après utilisation et armez-vous de courage car cet ensemble pèse entre 70 et 90 kg.

Quel diamètre pour ma barre de pole dance ?

Les barres de pole dance proposent différents diamètres : 40 mm, 42.5 mm, 45 mm et 50 mm. 45 mm est le diamètre le plus répandu. Il convient aux mains des jeunes femmes et des femmes adultes. Un diamètre de 40 mm convient aux petites mains d’adultes et d’enfants. Ces derniers auront plus de facilité à saisir une barre de petit diamètre. Cependant, ils devront serrer davantage les jambes autour de la barre pour réussir certaines figures. Le diamètre intermédiaire n’est pas courant, mais il offre une alternative à ceux qui ne s’y retrouvent pas avec un 40 mm ou un 45 mm. Enfin, le diamètre maximum de 50 mm convient davantage aux hommes.

Je vous conseille de tester les différents diamètres dans votre école de pole dance pour déterminer celui qui vous offre le meilleur grip et le plus de confort. Ainsi, vous serez certaine de faire le bon choix.

Je choisis une barre statique ou spinning ?

Les barres statiques ne tournent pas sur elles même contrairement aux barres dotées du mode spinning. Généralement, ces dernières peuvent vous offrir les deux modes. Il suffit de visser ou de dévisser deux vis pour passer d’un mode à l’autre. Pour vos débuts, il est préférable de disposer du mode statique qui vous permettra de réaliser des figures avec plus d’aisance. Mais si vous envisagez de progresser et d’évoluer dans cette discipline, il vous faudra également le mode spinning. Je vous conseille donc d’opter pour une barre qui peut vous offrir les deux modes.

Quel revêtement ?

Toutes les barres de pole dance ne possèdent pas le même revêtement. Chacun d’entre eux possèdent des caractéristiques bien particulières. Voici les différentes possibilités qui s’offrent à vous.

Le chrome

Le revêtement chrome est le plus populaire. Son niveau d’adhérence augmente au fur et à mesure que la barre se réchauffe. Autrement dit, au tout début de la séance, vous aurez l’impression de glisser, mais cette sensation disparaîtra au fil des minutes. Plus la barre sera au contact de la chaleur émise par votre corps, plus elle adhèrera. Ce revêtement se prête à aux usages statique et spinning.

L’acier inoxydable

Ce revêtement n’offre pas une très bonne adhérence. C’est pourquoi il parvient à faire baisser le prix des barres. Si vous vous êtes découvert une nouvelle passion et souhaitez progresser rapidement, je vous déconseille ce revêtement.

Le brass (laiton)

Moins courant, le brass est garant d’une excellente adhérence. En mode statique, il peut même faire mal aux mains. Ce revêtement en laiton poli hypoallergénique demande plus d’entretien que les autres.

Le titanium gold

Plus adhérent que le chrome, le titanium gold est le revêtement le plus adapté pour l’entraînement en spinning. Il vous permettra de tenir longtemps vos positions sur la barre. Pour obtenir sa finition dorée et son haut degré d’adhérence, la barre titanium gold a été plongée dans un bain électrolysé.

Le power coated

Coloré, ce revêtement ultra adhérent s’adresse à celles et ceux qui rencontrent des problèmes de grip en permanence. Il offre la meilleure alternative aux passionnés de cette discipline qui vivent dans des climats froids. En effet, contrairement au chrome, le power coated n’a pas besoin de chauffer au contact du corps pour adhérer. Sur ce revêtement en acier, c’est une peinture poudrée qui a été projetée pour offrir un haut niveau d’adhérence.

Le silicone

Enfin, le silicone est également très agrippant. Il recouvre généralement les barres des sportifs qui pratiquent la pole dance avec des vêtements.

Une petite information importante, plus une barre de pole dance est sale, moins elle adhèrera.

Les questions à se poser avant d’acheter

Maintenant que vous connaissez les différents types de barres et leurs revêtements, vous devez déterminer quelques éléments avant de vous décider.

Le budget

La barre de pole dance est un investissement plutôt coûteux. Elle est conçue dans une usine de métallurgie exploitant une haute technologie. De plus, elle impose un traitement de surface de haute précision. Concrètement, vous ne trouverez pas une véritable barre de pole dance robuste et sécurisée à moins de 200 euros. Commander un tel objet à un prix inférieur serait très risqué voire dangereux. En effet, la pole dance présente des risques qui ne doivent pas être pris à la légère. Il est impératif d’opter pour un matériel de qualité pour votre sécurité et pour votre progression.

Pour une barre fixe ou démontable, il faut compter entre 200 et 400 euros. Les podiums sont accessibles à partir de 600 euros. En fonction du revêtement et du coût du transport, ce prix peut atteindre 1 000 euros. La barre de pole dance sur plateforme est donc très onéreuse. Mais elle vous permettra de pratiquer votre activité favorite où vous voulez. De plus, comme elle n’entre pas en contact avec le plafond, les faux plafonds ne poseront pas de problèmes !

Naturellement, les revêtements les moins chers sont les moins adhérents. Le chrome et l’acier inoxydable sont les plus accessibles. Plus performant en termes de grip, le titanium gold est plus onéreux. Les tarifs montent encore avec le laiton exploité pour les compétitions. Le silicone fait également partie des revêtements onéreux, mais il répond aux exigences d’une pratique différente de la pole dance.

En conclusion, je dirais que votre budget doit correspondre à votre amour pour ce sport. En effet, si vous souhaitez le pratiquer régulièrement et ajouter sans cesse de nouvelles figures à votre carnet de réussites, vous devez exiger un revêtement présentant un bon grip. Concernant le type de barre, votre envie de progresser sera comblée par un modèle qui offre le mode spinning et qui s’adapte à votre logement. L’avantage des podiums, c’est qu’ils peuvent s’installer n’importe où !

L’emplacement

S’il vous est possible de dédier une pièce à la pratique de la pole dance, vous êtes libre de choisir n’importe quel type de barre. Attention, celles qui se fixent au plafond, avec ou sans vis, ne pourront s’installer sur un faux plafond. Dans ce cas, il vous faudra opter pour un podium.

Pour pratiquer la pole dance dans de bonnes conditions, vous devez bénéficier d’un espace de 1.5 m minium tout autour de la barre. Ce cercle de vide est indispensable pour réaliser toutes les figures aériennes de cette discipline. Si vous ne disposez pas de cet espace, vous pourriez vous blesser.

Je vous conseille de choisir entre une barre démontable qui se fixe comme une barre de traction et un podium pour pratiquer la pole dance chez vous. En effet, il n’est pas nécessaire d’opter pour un système de fixation à vis. Le système de fixation par extension exerçant une pression entre le sol et le plafond est parfaitement fiable. De plus, les barres se fixant ainsi se montent et se démontent facilement. Si vous utilisez une pièce dédiée à un autre usage, vous aurez vite fait de ranger votre barre à la fin de votre entraînement. Vous la remonterez en quelques minutes pour la prochaine séance.

Qui sont les meilleurs fabricants ?

Si vous souhaitez acheter une barre de pole dance parfaitement sécurisée et durable, je vous conseille d’opter pour une de ces trois marques.

X-Pole

Cette marque anglaise d’accessoires de pole dance est la plus populaire en France. C’est même le leader mondial des barres de pole dance ! Elle offre une très large gamme de produits de qualité qui garantissent une pratique sécurisée de ce sport au succès grandissant. Son souhait d’innovation permanent permet à X-Pole de répondre à toutes les exigences de cette discipline.

Chez X-Pole, vous trouverez tous types de barres, tous diamètres et tous types de revêtements. Vous êtes donc certaine de trouver la barre de pole dance idéale pour la maison !

Lupit Pole

Innovante et fiable, la marque Lupit propose également des produits de qualité. Souci d’innovation et exigence de perfection dictent le choix des technologies, des matériaux et des designs pour aboutir à des accessoires hautement qualitatifs et sécurisés. Comme X-Pole, cette marque italienne a sollicité de nombreux professionnels pour développer des équipements toujours plus innovants. Sur son site, vous trouverez tous les types de barres de pole dance, tous les diamètres et tous les revêtements.

AGM Design

Cette marque italienne ne conçoit pas uniquement des équipements dédiés à la pratique de la pole dance. Pour cette discipline, elle a créé une ligne de produits nommée “ThePole”. Vous y trouverez des barres statiques ou spinning, de différents diamètres et proposant différents revêtements. Des podiums légers, rapides à monter et résistants vous seront également proposés.

Comment nettoyer une barre de pole dance ?

Si vous possédez votre propre barre de pole dance, il va falloir apprendre à la nettoyer.

Pourquoi et quand nettoyer sa barre ?

La barre de pole dance doit être nettoyée avant et après chaque utilisation. Pendant une séance intensive, un nettoyage peut également être utile.

Avant la séance d’entraînement, le nettoyage vous permettra de commencer à chauffer la barre de manière à obtenir rapidement de bonnes sensations d’adhérence. Pendant l’entraînement, ce “coup de chiffon” est utile car il élimine les résidus de sueur et de poussière qui se déposent sur la barre et finissent par la rendre glissante. Enfin, le nettoyage de fin de séance est indispensable par mesure d’hygiène, d’une part. Il est préférable de neutraliser tous les fluides corporels et les restes d’un éventuel produit agrippant du type magnésie. Outre la notion de propreté, ce nettoyage soigné prolongera la durée de vie de votre barre.

Quels produits utiliser ?

Les marques de pole dance citées plus haut proposent des produits de nettoyage spécifiques. Efficaces et respectueux des différents revêtements, ils sont à appliquer à l’aide d’un chiffon microfibres. D’autres solutions sont tout aussi efficaces, respectueuses et moins onéreuses. Vous pouvez, par exemple, élaborer un mélange moitié alcool moitié eau. Vous obtiendrez un nettoyant désinfectant qui sèchera rapidement. L’avantage de ce mélange, c’est son prix et sa compatibilité avec tous les revêtements !

Le vinaigre d’alcool est utilisé de la même manière, mais il n’est pas compatible avec tous les revêtements. Le produit à vitres est également déconseillé pour plusieurs revêtements car il dépose une surface grasse qui nuit au degré d’adhérence.

 

 

 

 

 

 

Publier un commentaire