Running ou jogging ? S’il y a un sport qui offre une liberté totale, c’est bel et bien la course à pied. Elle se pratique quand on veut, où on veut, seul ou en groupe, nulle nécessité de disposer d’une licence d’une quelconque fédération sportive. Néanmoins, les dernières années on constate un glissement sémantique entre jogging et running. Si les deux termes s’appliquent à la course à pied, le jogging semble prendre une consonnance de coureur du dimanche, qui court un peu le week-end pour s’aérer et avoir bonne conscience par rapport à l’entretien de son corps. Le running qui a fait son apparition plus récemment se veut plutôt une vraie discipline sportive qui se fixe des objectifs, qui a ses coachs et qui parfois organise des défis personnels ou en communauté.
Si le runner reste majoritairement un coureur solitaire, il aime le plus souvent être en contact avec d’autres pratiquants de la discipline par le biais des réseaux sociaux et des blogs où s’échangent nombre d’astuces d’entraînement, de tutoriels ou d’expériences vécues par les uns et les autres ainsi que des tuyaux pour l’acquisition de tel ou tel matériel.

La course à pied c’est naturel

course à piedDepuis sa sédentarisation, l’être humain exploite de moins en moins ses facultés d’endurance. Que dire depuis qu’il a inventé les différents moyens de locomotion ayant suivi l’invention de la roue. Parmi les mammifères il n’a jamais été le plus rapide, mais un des plus endurants à l’état de nature. Mais l’état de nature a été relégué depuis bien longtemps dans les placards de l’histoire.

Le running est cette manière de courir qui peut vous rapprocher de vos capacités naturelles à condition de respecter certains paramètres pour qu’elle devienne synonyme de plaisir au bout d’un certain temps de pratique et pour éviter les pièges qui risquent de la transformer en cauchemar suivi très vite de l’abandon.

Commencer le running raisonnablement

Il n’existe aucun standard pouvant s’appliquer à tous les futurs runners. Chaque profil est différent et bien sûr les indications seront complètement différentes en fonction du candidat à la course à pied. S’il y a une règle que l’on peut édicter sans problème, c’est celle qui consiste à dire que la progressivité est le mot-clé à utiliser par tous les débutants runners ou par ceux qui reprennent la course à pied après un mois ou dix ans d’arrêt. Toutes les parties du corps humain, aussi bien les muscles et les articulations que le système cardiaque et pulmonaire, doivent disposer du temps nécessaire pour s’adapter à cette nouvelle activité. Chaque personne qui débute la course à pied doit avant tout écouter son corps parce que douleur ou épuisement ne riment pas forcément avec efficacité comme on pourrait parfois le penser. Les anciens sportifs qui décident de refaire du sport ont un avantage certain du fait de la mémoire physique, mais il serait tout à fait utopique de s’imaginer qu’on va reprendre là où on s’est arrêté, cela pourrait même s’avérer dangereux. Pour un sportif débutant comme pour un ancien sportif reprenant de l’activité, la marche pratiquée à un bon rythme et avec régularité peut être une très bonne entrée en matière et il n’y a aucune honte à cela, tout au contraire. Toujours selon le principe de progressivité, chacun doit s’attacher à trouver le rythme qui lui convient et qui lui permet d’habituer son corps tout en douceur aux nouveaux efforts qu’on va lui demander. Pour ce faire, alterner marche et course en augmentant, toujours progressivement, la deuxième, est certainement une des meilleures façons pour ne prendre aucun risque et pour ne pas souffrir très inutilement. On pourrait par exemple se fixer comme objectif une demi-heure de running deux à trois fois par semaine. Pour commencer, marcher pendant trente minutes, puis inclure une, deux, puis progressivement plusieurs minutes de course tout en gardant à l’esprit qu’il ne faut pas être trop essoufflé. Pour mesurer le degré d’essoufflement, on peut par exemple se demander si on serait capable de tenir une petite discussion dans l’état où on se trouve ou si on n’est plus capable de parler. Le cas échéant, il est plus utile de ralentir le rythme pour l’adapter à soi que de forcer sur ses capacités. Un des pièges à éviter pour débuter ou reprendre la course à pied est de se tromper d’allure. Ce principe s’applique d’ailleurs du coureur débutant au professionnel de la course. L’endurance fondamentale se cultive par une préparation physique progressive qui passe par différents exercices comme des abdominaux ou des pompes afin d’habituer les muscles à la nouvelle manière d’être sollicités. Ce renforcement musculaire est un atout majeur pour une progression régulière de la pratique du running.

Progresser en running vers le plaisir

Si vous avez entendu autour de vous que certains de vos amis ou connaissances prennent un réel plaisir à la pratique du running, qu’ils sont même complètement addicts dans la mesure où il leur est difficile de s’en passer, il ne faut pas s’imaginer qu’un débutant ou un individu qui est en phase de reprise de l’activité physique va immédiatement avoir l’impression que c’est une partie de plaisir. En fait, on ne peut pas faire l’impasse sur la phase d’adaptation physique et physiologique qui est plus ou moins longue selon chaque profil de coureur. Par contre, si celle-ci est assumée sérieusement, même si elle comprend des séquences de marche au lieu de course, si le candidat à la course ne brûle pas les étapes, la récompense est au bout, le plaisir aussi. Chaque coureur doit faire preuve de persévérance au début, le cap des premières semaines est difficile à passer pour tout le monde, mais il suffit d’écouter les runners réguliers et aguerris pour savoir que le jeu en vaut la chandelle.

Pour bien progresser en running

Quel que soit son niveau de coureur, pour progresser en running sans se blesser, sans aussi risquer l’épuisement qui n’en est pas le but, il faut d’une part une bonne préparation physique générale, progresser selon son rythme sans forcer sous peine de voir son organisme devenir douloureux, mais aussi prévoir la récupération. Il existe de nombreuses manières de récupérer correctement après l’effort et chacun ou chacune doit trouver laquelle lui correspond le mieux, l’important est de ne jamais négliger cette étape aussi essentielle que la course elle-même. Une bonne hygiène alimentaire et un sommeil suffisant et efficace sont des préalables qui peuvent paraître basiques, mais à l’usage le runner se rendra vite compte de leur caractère essentiel, surtout s’il ne les respecte pas pendant une période. La course à pied est une discipline qui demande avant tout de la régularité. Ce principe est assez facile à comprendre : le but de l’entraînement est de fatiguer l’organisme afin de le pousser à la surcompensation. Cette surcompensation est un mécanisme physique qui incite le corps à s’adapter progressivement à un effort plus important la prochaine fois où il est sollicité et ainsi le renforcer. Ce principe confirme s’il en était besoin le fait d’une gradation dans l’effort bien calibrée. Bien courir, ce n’est pas s’entraîner durement mais s’entraîner efficacement en pleine conscience de ses possibilités réelles et de ses possibilités de progression. C’est aussi se fixer des objectifs à long terme de façon raisonnée pour ne pas brûler ses réserves et leur permettre de se renouveler et de s’améliorer. Si la fatigue est trop grande et qu’on entre dans une phase de surentraînement, l’organisme est saturé et les conséquences sont diverses comme des blessures, une stagnation, voire une régression dans les performances. Le retour à la normale prendra alors un certain temps, il est donc beaucoup plus intéressant de l’éviter.

Mais pourquoi courent-ils ?

L’être humain est ainsi fait que même s’il connaît tous les tenants et les aboutissants de l’intérêt de se maintenir en bonne santé, de s’adonner régulièrement à une pratique sportive dans un but hygiéniste, même s’il connaît parfaitement tous les conseils et discours des médecins qui vont dans ce sens, cela ne suffira pas pour le motiver à de la constance dans l’effort sans contrepartie. Bien sûr il est probable qu’il perde du poids s’il ne compense pas par un excès de nourriture dès la fin de l’entraînement, bien sûr il aura l’impression que ses articulations sont plus fluides et il constatera tous les autres bienfaits que la course à pied peut lui apporter, mais une seule chose le fera persévérer : le plaisir. Celui ou celle qui est suffisamment motivé pour passer le cap des premières semaines parfois un peu difficiles pour les débutants dans la course à pied, ressentira très vite ce plaisir qui deviendra assez rapidement son objectif premier. Il ne s’agit nullement d’une vue de l’esprit, il y a une explication scientifique au phénomène, soit la sécrétion d’endorphines pendant un effort physique. Les endorphines sont des hormones naturelles produites par le cerveau qui ont un effet sédatif d’une part mais qui accroissent la sensation de plaisir qui peut aller jusqu’à l’euphorie. Ces hormones naturelles ressemblent par leur structure et par leurs effets aux opiacés comme par exemple la morphine ou l’opium. Tous les spécialistes s’accordent pour dire et ont démontré scientifiquement que les endorphines libérées par l’hypothalamus et l’hypophyse sont sans conteste produites par une activité sportive, notamment par la course à pied. La sécrétion de ces endorphines est très recherchée par les sportifs chez qui elle soulagent la douleur, accroissent le plaisir et leur procurent un effet euphorisant et relaxant très agréables dès les premières minutes de la course. Lorsqu’on s’arrête de courir cette sécrétion continue pendant encore un certain temps selon l’intensité de l’effort fourni pour une sensation de bien-être qui peut perdurer pendant des heures.

Sac à Dos d’hydratation Sac Trail Running pour Marathon

sac de running

Apparemment très léger et super pratique, ce petit sac à dos semble particulièrement adapté au running qui ne consiste pas à faire de longues randonnées pour lesquelles il faudrait un espace de rangement plus important. Il est vendu principalement pour un accessoire de running permettant de s’hydrater sans s’arrêter de courir, en utilisant le petit tuyau raccordé à la poche à eau, mais… la poche à eau n’est pas fournie ! Pour le coup, ce sac à dos est relativement cher alors qu’il est simplement en nylon, de conception minimaliste. C’est peut-être la raison pour laquelle il est offert à moitié prix. Un peu dommage pour le nom “Kasimir” qui n’est pas très glamour en français…

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 30/09/2020 18:54

Petit Sac À Dos de Running : Agile 2 par SALOMON

petit sac à dos de running léger

Ce petit sac gilet équipé de deux gourdes sur les bretelles à l’avant permet de s’hydrater pendant la course à pied à condition qu’elle ne soit pas trop logue ou qu’il ne fasse pas trop chaud, vue la contenance de seulement 900 ml. Deux pochettes à l’avant auraient sûrement été plus pratiques au lieu d’une seule qui peut à peine contenir un petit téléphone portable. Sa légèreté est son atout principal d’autant plus que la poche aménagée sur le dos vous permet d’emporter un vêtement imperméable léger en plus de quelques petits objets nécessaires. Le rembourrage du dos et des bretelles en mousse EVA avec canal de ventilation est aussi une bonne idée surtout pour une utilisation quand le temps est au beau fixe. Par contre, moi je trouve que son prix est tout de même relativement élevé, même si la livraison est gratuite en France métropolitaine et que les remises promotionnelles sont importantes à certains moments. Je ne suis pas sûre que ce sac gilet malgré les atouts qu’il peut avoir soit une véritable affaire.

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 30/09/2020 18:54

AONIJIE Backpack de Running Fonctionnel et léger + pack d’hydratation 5,5L

backpack avec réserve d'eau

Voici Un rapport qualité/prix intéressant pour ce sac à running ultra léger fait d’une configuration respirante en nylon ajouré. Les bretelles larges amènent un confort évident quand les charges sont bien réparties. Les compartiments destinés à recevoir les bouteilles ou les vessies d’eau pour s’hydrater pendant la course sont bien pensés pour une bonne répartition sur les deux côtés à l’avant. Tout est également prévu pour pouvoir emporter quelques objets utiles comme des barres de céréales, des papiers d’identité ou quelque menue monnaie, mais tous les téléphones portables ne rentreront pas dans la proche prévue à cet effet. Ce sac de running peut être un article intéressant pour une pratique simple de la discipline, il sera parfait en ville où on ne fait pas des sorties trop longues pour être obligé de transporter beaucoup d’équipement.

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 30/09/2020 18:54

Sac a Dos léger et Respirant pour Running/VTT/Randonnée

sac à dos respirant

Pas mal élégant, ce sac à dos est principalement destiné à l’hydratation pendant une séance de running ou une sortie VTT. D’accord, il est prévu pour un contenant d’eau de 2 à 2.5 litres, mais attention, le contenant n’est pas inclus dans le prix. Vous me direz qu’il n’est pas très cher mais cela ne suffit pas pour en faire l’accessoire idéal. Mise à part l’eau à emporter, on n’y met pas grand-chose. Le paradoxe de ce joli sac est que la contenance liquide est importante, on peut donc imaginer que la course sera longue, mais dans ce cas il faut également penser à emporter quelques autres articles pour pouvoir se sustenter en route, faut-il alors prévoir un autre sac en complément ? En fait je ne vois pas très bien à quel moment ce sac à dos serait indispensable.

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 30/09/2020 18:54

Sac à dos léger pour course à pied avec réserve d’eau (2L)

sac avec réserve d'eau

Pour un investissement raisonnable, ce sac d’hydratation avec sa poche à eau de deux litres est l’accessoire idéal pour les runners. Ergonomique et très léger, il s’adapte à toutes les morpholoies, adultes ou enfants. Sa composition respirante super légère en nylon ajouré pour laisser circuler l’air et l’optimisation du confort aux points d’appui notamment ceux en contact avec le dos, lui permettent de se faire oublier pendant l’exercice physique. Son usage est polyvalent dans la mesure où sa poche isolée thermiquement est destinée à recevoir aussi bien un liquide froid qu’un liquide chaud selon la saison. Le tuyau d’alimentation se détache facilement pour un entretien sans difficulté. Différents compartiments de rangement complètent agréablement la poche centrale pour un usage très pratique quand on peut y placer tous les petits accessoires nécessaires à sa sortie, qu’elle soit de courte durée ou plus longue. Franchement je trouve ce sac non seulement sympa à regarder du point de vue des coloris mais il me paraît vraiment très bien pensé pour faire du running d’autant plus que votre visibilité est garantie par les plaques réfléchissantes, ce qui en fait un sac sécurisant si vous vous déplacez dans des zones avec du trafic routier.

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 30/09/2020 18:54

Fitly Minimalist Running Pack

sac minimaliste

Ce sac dispose d’un beau look ! Il est disponible en plusieurs couleurs assez jolies, il remplace avantageusement la traditionnelle banane qui vous embête quand elle est autour du ventre pendant qu’on court ou même qu’on pédale. Ce sac à dos est minimaliste, il est parfait pour les petites sorties où on n’a pas besoin d’emporter beaucoup de choses, juste le strict nécessaire comme les clés, le téléphone, une carte de crédit ou des papiers, voire une carte pour se diriger le cas échéant. Par contre, à mon avis son prix n’est pas aussi minimaliste. Même si l’article a un design très agréable à regarder, il ne faut pas oublier que c’est juste un tout petit sac. D’accord, il a plein de qualités comme la légèreté, la facilité d’entretien ou un tour thoracique disponible en différentes tailles pour s’adapter à toutes les morphologies, mais tout de même, il est bien trop cher à mon sens et ça vaut sûrement le coup de comparer un peu plus les nombreuses offres disponibles en matière de sacs de running.

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 30/09/2020 18:54

Lixada : Sac à Dos Etanche pour Cycliste

Ce beau sac à dos est parfaitement adapté au running.  Surtout qu’il est disponible en sept versions bicolores qu’on assortit facilement à chaque tenue. Cette possibilité plaira sûrement particulièrement aux femmes qui sont toujours ravies de conjuguer sport, esthétique et mode. Ceux ou celles qui préfèrent rester classiques, la version noir uni s’accorde avec tout. Le trou pour le sac d’eau ou la bouteille est prévu, la bandoulière est réglable et les sangles de poitrine et de taille s’adaptent à chaque morphologie. Ce sac à dos est bien adapté au running. Ses atouts : il n’est pas très onéreux. Son inconvénient : ne comporte pas beaucoup de possibilités de rangement. Cependant, le filet à accrocher sur l’avant peut néanmoins constituer un appoint intéressant, pour les motards par exemple, qui peuvent y mettre leur casque, mais il peut aussi recevoir une veste ou un pull (mais on ne l’utilise pas dans des situations sportives dans ce cas !). La housse pour la pluie est par contre un vrai plus pour ceux qui courent par tous les temps et les bandes réfléchissantes s’avèrent toujours utiles. Je dirais que ce sac peut être bien pratique pour les petites sorties en plus du sport, où l’on n’emmène que peu de choses, voire pour être utilisé par des enfants, mais attention au prix, mieux vaut profiter des promotions quand il est temps. C’est un bon sac polyvalent.

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 30/09/2020 18:54

Geila : Sac de Course avec 2 Bouteilles

sac avec bouteille intégrée

Il est vrai que ce sac n’est pas très cher, mais il n’est pas très beau non plus. Disponible en plusieurs couleurs, il est difficile d’en choisir une, aucune ne me plaît vraiment. Je trouve les sangles sur l’avant carrément laides, on imagine facilement qu’elles vont se déformer très vite. D’accord les bouteilles d’eau sont fournies avec le sac, mais elles ne sont pas isothermes et nous avons tous en mémoire ces sorties scolaires avec ces affreuses gourdes non isolées qui vous faisaient boire un liquide tiédasse. Avec ces bouteilles il ne faut pas courir longtemps quand il fait chaud et les oublier quand on veut emmener un thé ou un café chaud en hiver. Franchement pour le même prix, moi j’attendrais plutôt les soldes pour acquérir un sac à running d’une meilleure gamme.

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 30/09/2020 18:54

Gritin : Ceinture de Course/Sac Banane de Sport Etanche

Le seul avantage de ce sac banane est son étanchéité. Mais moi personnellement je ne suis pas sac banane pour faire du sport. Quand vous bougez vous avez toujours cette gêne au niveau de la taille, faites donc des élongations après la course à pied pour voir ! Le sac banane est sûrement un accessoire intéressant pour faire du tourisme en ville mais pour le sport franchement c’est pas top, je dirais même que c’est ringard. De nos jours, on trouve de très beaux et très pratiques petits sacs à dos parfaitement adaptés à la pratique sportive, qui sont si légers qu’on ne les sent pratiquement pas et surtout qui vous laissent libres de vos mouvements. Bien sûr le sac banane n’est pas cher du tout, mais comme on l’abandonne très vite et qu’il finit dans un placard, c’est tout de même une dépense inutile pour un sportif, même occasionnel.

Chaque sac destiné au running ayant ses avantages et ses inconvénients, j’ai personnellement un faible pour le 5eme sac décrit, car je trouve qu’il est pratique, esthétique et qu’il réunit tous les détails mais aussi les paramètres principaux de ce que j’attends d’un accessoire pour mes sorties running. Il représente un rapport qualité/prix à mon sens excellent, il a tout d’un bon sac de running et le prix est correct et très abordable.

A lire aussi : comment choisir le meilleur sac de sport ?

Publier un commentaire