Un week-end rouge sur les stades de foot de L1 et L2

Record de cartons rouges en Ligue 1

Il y a eu de l’orage dans l’air ce week-end, les arbitres de L1 et L2 ont eu la main lourde avec les cartons rouges. Les règles de l’arbitrage n’ont pourtant pas changé pourtant. Pourquoi les hommes en noir ont donc autant sanctionné ce week-end ?

Des fautes qui ne méritaient pas un carton rouge ?

Dans la semaine, la LFP a annulé une décision arbitrale survenue lors du match de Ligue 2 ASSE/QRM. Le défenseur stéphanois Mickael Nadé n’avait pas fait faute, il a été exclu à la 86e.

C’est rassurant de voir qu’un arbitre qui se trompe puisse le dire. C’est ce qu’il s’est passé à la fin de la rencontre.

Mais ce week-end, les cartons ont tombé comme la pluie, encore sur les joueurs stéphanois. 3 cartons rouges ont été donnés aux hommes de Laurent Battles, avec 6 buts encaissés contre Le Havre. Si ce genre de scénario perdure, l’ASSE ne pourra pas remonter en Ligue 1, elle risquerait bien de descendre encore plus bas !

3 cartons rouges ASSE - HAC saison 2022/2023
Photo Pixabay

Une pluie de cartons rouges en Ligue 1

11, c’est le nombre de cartons rouges donnés par les arbitres lors de la 3e journée de Ligue 1, un record.

  • Monaco – Lens  1
  • Marseille – Nantes 1
  • Clermont – Nice 2
  • Angers – Brest 1
  • Montpellier – Auxerre 4
  • Rennes – Ajaccio 2

Mérités ou pas, cela fait beaucoup. En visionnant les images, on peut même trouver très sévères les décisions arbitrales. Certains joueurs ne comprennent pas d’ailleurs, à l’image du niçois Jean-Clair Todibo expulsé pour un geste de frustration.

Le cas du jeune auxerrois Nuno Da Costa peut également poser des questions, certes, il commet deux fautes, mais est-ce que cela vaut un carton rouge ? L’arbitrage peut parfois être injuste, mais n’oublions pas une chose, l’erreur est humaine. Ne jugeons pas trop vite nos arbitres, ils ont une responsabilité énorme pendant 90 minutes. La plupart des sanctions données sont, il faut bien l’avouer, méritées.

Le record de cartons rouges après 3 journées de Ligue 1 est de 20. Nous en sommes à 16, ce qui est beaucoup, mais les arbitres ne font qu’appliquer le règlement, pas de faute, pas de carton.

D’autres records sont tombés lors de cette journée, notamment avec le match opposant le LOSC et le PSG, on en parle très vite.

 

Jean Tonquin

Rédigé par Jean Tonquin

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.