Déjà 5 buts et 3 passes décisives pour Neymar, Mbappé pas content

Neymar en grande forme pour débuter le championnat

Le PSG a battu Montpellier 5 à 2 avec notamment 2 buts de Neymar, dont un sur penalty. Dans ce match, on a pu également voir un Mbappé pas content de voir son penalty repoussé par Jonas Omlin. L’attaquant super star de Paris a cependant marqué un superbe but en seconde période, qui n’a pas été suffisant semble-t-il à lui redonner le sourire.

Neymar en très grande forme

Le Brésilien a démontré en trois matchs (Trophée des Champions et 2 de Ligue 1) que la porte entre ouverte pour le faire partir pouvait se refermer immédiatement. 5 buts et 3 passes décisives en 3 matchs officiels, ce sont des stats d’un grand attaquant, pas d’un pré retraité. Son jeu, son implication, sa joie sur le terrain et sa complicité avec Messi, c’est tout bon pour lui et pour son club. Il est en effet plus facile de manager un footballeur heureux et en pleine forme, qu’un footballeur en échec et toujours blessé. Les débuts de Neymar démontrent qu’il est là, qu’il se prépare sans doute à la Coupe du Monde au Qatar.

Le retour de Mbappé sans le moindre sourire

Kylian Mbappé est un compétiteur hors-normes, alors lorsque pour son premier match de Ligue 1, il commence par un pénalty raté (arrêté par le portier Montpelliérain), il a toutes les bonnes raisons de ne pas être content. Sans doute que le second pénalty tiré par Neymar avec réussite a enfoncé le couteau dans la plaie. Un pénalty tiré d’une main de maître, toujours aussi culotté. Pas content non plus lorsqu’il fait un appel à Vitinha et que celui-ci ne lui donne pas le ballon. Mbappé, s’arrête en exprimant son mécontentement. Par ailleurs, on aura noté les nombreuses combinaisons en attaque de Messi vers Neymar, moins avec lui. Et ce n’est pas son but à la 69e qui changera la donne, le champion du monde resta sans la moindre émotion heureuse. Le visage triste ou déçu, on ne saura dire à sa place, mais ce que l’on a vu n’était pas ce que l’on aurait aimé voir lors d’un match comme celui-ci, dominé sur toute la longueur par les parisiens.

Ça se passe sur les réseaux : Neymar – Mbappé, des tensions à venir ?

Ce n’est pas Neymar qui a dit : « Dans aucun club au monde, Neymar ne serait le deuxième tireur, aucun » mais Neymar a aimé ce tweet, ce qui pourrait être un problème à gérer dans le vestiaire et sur le terrain pour Christophe Galtier.

Pas de clean shit pour les hommes de Galtier

Kimpembe au micro de Canal+ a indiqué que son coach avait comme objectif un clean shit. Paris se prend deux buts, c’est donc raté. Notons pour l’anecdote, que deux anciens stéphanois ont trouvé le chemin des filets, Khazri et Sacko (csc). Donnarumma n’a pas pu faire grand chose sur le tir à bout portant de Khazri, ni sur celui de Tchato, esseulé par la défense parisienne, à la 92e.

On peut souligner la belle entrée de Rénato Sanchez, son premier ballon a fini dans les filets de Montpellier. Et comment oublier les passes de génie de Léo Messi, même s’il n’a pas toujours été efficace sur ses tirs, dont un qui est passé bien loin des cages du gardien de Montpellier Jonas Omlin.

10 buts en 2 matchs de Ligue 1 pour Paris, c’est un bon début, même s’il y a ces deux buts encaissés. D’autres aimeraient bien vivre cela. On pense notamment à Manchester United qui a pris l’eau à Brentford en perdant sur le score de 4 à 0 !

 

 

Jean Tonquin

Rédigé par Jean Tonquin

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.