Le pas-chassé : un mouvement qui intervient dans plusieurs sports

pas chassé tennis

Les joueurs de tennis et de badminton ainsi que les danseurs connaissent très bien ce que l’on appelle le pas chassé. C’est une technique de base très utile aussi bien pendant l’échauffement que durant l’entrainement ou le match.

Comment réaliser un pas-chassé ?

Un pas-chassé permet de se déplacer vers le côté latéral ou encore de l’arrière vers l’avant. C’est par exemple le cas lorsqu’un joueur de tennis doit reculer vers le fond de court pour pouvoir réceptionner un lob. Au badminton, cette technique permet de recouvrir toute la surface de jeu et de se replacer rapidement vers le centre. Lors d’un cours de danse, un pas chassé permet de prendre de l’élan avant d’exécuter un grand jeté. Il est également réalisé après un dégagé.

Un pas chassé n’est pas difficile à exécuter. Il consiste à rapprocher un pied de l’autre en faisant semblant de le chasser, d’où le nom de ce mouvement. Il s’exécute vers les deux côtés latéraux, vers l’avant ou vers l’arrière. Pendant le saut, le buste doit rester bien droit c’est-à-dire perpendiculaire à la direction que vous allez prendre. Pour augmenter son effet, n’hésitez pas à placer vos bras à l’horizontal en les empêchant de se balancer. Pensez à jeter un coup d’œil sur votre axe de déplacement afin de s’assurer qu’il n’y ait aucun obstacle en vue.

Les variantes du pas-chassé

D’une part, il y a le pas chassé traditionnel qui consiste à chasser un pied avec l’autre. Et d’autre part, vous pouvez également pratiquer une autre technique où les deux pieds vont se croiser lors du déplacement. Il peut être réalisé sur une distance assez longue c’est-à-dire sur 30 mètres par exemple pour être vraiment efficace. L’idée serait de faire un aller-retour entre les deux côtés. Il faudra toujours garder le corps bien droit et parallèle à votre trajectoire.

Les bénéfices obtenus avec le pas chassé

Le pas chassé permet de mobiliser plusieurs muscles des pieds : les adducteurs, les abducteurs et les propulseurs. Très sollicités lors des sports de raquette comme le squash, le tennis ou encore le badminton, ils ont besoin d’être échauffés avant d’être fortement sollicité lors de l’entrainement ou de la compétition.

L’idée n’est pas de faire des mouvements rapides mais plutôt de faire des sauts latéraux réguliers en adoptant la bonne position. Si vous recherchez la vitesse, il faudra pousser les pas vers l’avant. Pour suivre un axe latéral, une position avec les jambes légèrement fléchies sera plus efficace.

Quand faire un pas chassé ?

Grands et petits peuvent faire un pas chassé correctement. Avec les talons aux fesses, les genoux aux poitrines et les pas croisés, il fait partie de l’échauffement de base au tennis et au badminton. Avant chaque entrainement ou match, il est conseillé à tous les joueurs d’effectuer ces différents mouvements afin de réchauffer les muscles des cuisses et des chevilles. La poussée et la réception latérale se dérouleront alors sans encombre et les risques de blessures seront minimisés.

Avatar

Rédigé par Mélanie

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *